lundi 16 juin 2014

PRESENTATION

EGOUTS, GALERE et CROCODILE
Une comédie en 1 acte ( 3 hommes- 2 femmes)
Pièce jouée pour la première fois le 2 février 2013 par la Cie Farce Au Public



L’histoire : Quatre étudiants en faculté décident de vérifier une légende urbaine : un crocodile vivrait dans les égouts de la ville. Un jeu de cache-cache dans les galeries commence, où la mauvaise odeur côtoie les rats, où chaque objet qui flotte au milieu du courant nauséabond devient suspect.
Entre les lampes défaillantes et la présence sournoise mais invisible du reptile, les masques vont tomber quand ils vont se perdre lamentablement.
Sans parler d’un agent technique trop consciencieux dans son travail pour être honnête, qui s’amuse de les voir tourner en rond. Jusqu’à ce que…






L'idée : Au départ, un "appel à textes" lancé par le Proscénuim sur le thème du tunnel. Le lieu me plaisait bien. Mais l'idée d'écrire dans l'urgence ne me tentait pas du tout.

J'ai eu l'idée de ces quatre étudiants perdus dans les égouts de la ville (au départ, il s'agissait d'un concours un peu bête, une marche de quatre kilomètres dans les souterrains afin de battre un record détenu par une précédente équipe). Mais cela restait trop terre à terre (ou sous terre, arf !).
Puis je me suis souvenu de cette légende urbaine : un crocodile qui aurait survécu dans les égouts. L'histoire que tous les jeunes en mal de sensations fortes se racontent un peu partout sur le globe. Je tenais mon petit déclic et je me suis mis à écrire ce texte.

Il m'a permit aussi, à travers le personnage de Raphaël, d'évoquer les thèmes du racisme et du métissage.
Les autres étudiants qui paraissent très stéréotypés au départ vont se dévoiler au fur et à mesure de l'aventure, montrer leurs faiblesses, et ce qui sont prêts à faire face au danger pour le meilleur et pour le rire.... Un crocodile, un pistolet, un taser...il va y avoir de l'électricité dans l'air...


Merci à Eric Beauvillain qui m'a conseillé de retravailler les personnages après lui avoir fait lire le premier jet.